Logo ADVImage ligne

NOTRE CATALOGUE

Nous mettons à la disposition de nos AudioLecteurs :

- Plus de 5000 enregistrement couvrant tous les genres de la littérature, de l'histoire, de la science, et bien d'autres.

Vous pouvez le consulter ou le télécharger soit au format doc soit au format PDF - ce dernier s'ouvrira dans un nouvel onglet de votre navigateur. ( Résumés des derniers livres en bas de page)

N.B. Pour un téléchargement, clic droit sur le lien et "Enregistrer la cible du lien sous...".

Sont à votre disposition les revues suivantes :


TRIMESTRIELLES :

- Château de Versailles
- L'histoire- les collections
- Long cours
- Paris, de Lutèce à nos jours
- Sciences et avenir Hors séries
- ZADIG


BIMESTRIELLES :

- Armen
- Géo hors série
- Salamandre
- VMF, Vieilles MaisonsFrançaises




MENSUELLES :

- 60 Millions de consommateurs
- Ca m'intéresse
- Connaissance des arts
- Cyclotourisme
- Géo
- Historia
- Le Monde diplomatique
- L'Histoire
- Lire
- Notre temps
- Rail passion
- Santé Magazine
- Sciences et avenir
- Sciences et vie

HEBDOMADAIRES :

(Sur clé USB ou groupés sur CD)

- L'Observateur
- La vie
- Le canard enchaîné
- Le figaro magazine
- Le pélerin
- Le Point

 

Enfin vous pouvez consulter le Serveur de l'ADV

 

Résumés des derniers livres ajoutés au catalogue

(BABELIO : moyenne des notes des lecteurs de ce site internet) (F) = lu par une femme ; (H) = lu par un homme
RAPPEL : Format "Daisy" ne peut être lu que sur un appareil adapté tel que le VICTOR READER
 
        Nouveautés disponibles dès le 26 JUIN 2024 :

- 94 180 "La Ballade d'Amélie" de Hélène Legrais (2023). 8:50. (F)
Il était une voix en pays catalan. Chanteuse lyrique, Amélie a renoncé à une carrière internationale pour élever seule sa fille. Tout en enseignant le chant au conservatoire de Perpignan, elle ne s’est plus produite que dans les concerts et les festivals de sa région au point de devenir une véritable diva locale. Sollicitée de toute part, ne sachant pas dire non, elle se consacre sans compter à son métier... Jusqu’au jour où, victime d’un burn-out, elle perd sa voix. Qu’advient-il de nous quand nous perdons ce qui nous définit ? À sa grande surprise, Amélie découvre qu’elle n’est pas qu’une voix. Elle réapprend à vivre sans le stress, la pression, la fatigue. Elle aime cette nouvelle femme qui naît, mais redoute de décevoir tous ceux qui attendent avec impatience son grand retour. Peut-on échapper à son destin ? Alors qu’Amélie va mieux et reprend en secret ses vocalises, le hasard met un sésame inattendu entre ses mains...
BABELIO : 18,5/20 (12 votes)

- 94 181 "Tout est prêt pour que tout empire" de Hervé Kempf (2017). 2:45. (F)
Désastre écologique, néo-libéralisme, terrorisme : voici les trois menaces qui obscurcissent le présent. On pourrait les croire distinctes. Elles sont les manifestations enchevêtrées d'une évolution commune amorcée au début des années 1980. Pour comprendre le présent, il faut retracer l'histoire surprenante de ces décennies qui ont changé le monde. Et analyser le désordre actuel à rebours des discours dominants. Le changement climatique et l'érosion de la biodiversité déterminent l'avenir. L'intégrisme prospère sur le vide de sens de l'époque. L'oligarchie poursuit sa montée en autoritarisme. Au cœur du danger, des inégalités insupportables nourrissent ressentiment et colère. Le monde peut-il échapper à la guerre civile mondiale ? Oui. Les forces et idées nouvelles que décrit ce livre peuvent nous remettre sur le chemin de la paix. Hervé Kempf est l'auteur d'essais qui renouvellent l'interrogation écologiste, tels Comment les riches détruisent la planète (2009) et Fin de l'Occident, naissance du monde (2013). Journaliste, il anime la rédaction de Reporterre, le quotidien de l'écologie
BABELIO : 16/20 (18 votes)

- 94 182 "le Syndrome [E] de Franck Thilliez (2011). 15:30. (F)
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés… Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Ceux qui ne connaissent pas le syndrome [E] ne savent pas encore de quoi ils sont capables…
BABELIO : 16,5/20 (182 votes)

- 94 183 "Il ne faut rien dire" de Marielle Hubert (2024). 3:50. (F)
Il y a des livres qu'on lit aux enfants pour les endormir. Il y a ce livre que j'écris pour faire mourir ma mère en paix. Face au silence de sa mère sur les traumatismes de son enfance, l'auteure invente les personnages d'une fiction qui lui sert d'exutoire. Composé de Sylvette, personnage principal fictif, Armand, son père monstrueux et Simone, la mère complice et passive, le récit retrace une histoire de famille sombre aux conséquences dévastatrices sur plusieurs générations.
BABELIO : 18/20 (21 votes)

- 94 185 "Les Pouvoirs extraordinaires de la musique" de André Manoukian (2024). 3:40. (H)
« Et si la musique avait un rôle aussi important que se nourrir et se reproduire ? ». Savez-vous qu'il y a un rapport mystique entre un artiste et son public ? Et si chaque note de musique correspondait à une zone du corps ? Au II siècle avant Jésus-Christ, comment un médecin chinois pouvait-il donner un diagnostic très précis sur un état de votre santé par la seule analyse de la voix ? Du ronron de votre chat au chant des baleines, pourquoi ces animaux qui communiquent (se) font du bien ? Après le succès de Sur les routes de la musique et Sur les routes du jazz, André Manoukian revient avec 40 chroniques passionnantes et riches d'anecdotes sur les rapports intimes qu'entretiennent le son et le corps. Il nous rappelle aussi que la musique n'est pas l'apanage de l'homme. Un livre savoureux qui révèle la puissance salvatrice de la musique, basé sur les chroniques de la série d'été d'André Manoukian diffusée sur France Inter en 2023.
BABELIO : 16/20 (8 votes)

- 94 186 "A pied d'œuvre" de Franck Courtès (2023). 5:00. (F)
"Entre mon métier d'écrivain et celui de manœuvre, je ne suis socialement plus rien de précis. Je suis à la misère ce que cinq heures du soir en hiver sont à l'obscurité : il fait noir mais ce n'est pas encore la nuit. "Voici l'histoire vraie d'un photographe à succès qui abandonne tout pour se consacrer à l'écriture, et découvre la pauvreté. Récit radical où se mêlent lucidité et autodérision, À pied d'œuvre est le livre d'un homme prêt à payer sa liberté au prix fort.
BABELIO : 16/20 (183 votes)

- 94 187 "Le Procès Fouquet" de Simone Bertière (2013). 13:35. (H)
1661 : Mazarin est mort, laissant à Louis XIV un royaume pacifié dans une Europe que domine la France. Mais l'État, ruiné par vingt-cinq ans de guerres, est au bord de la faillite. Le jeune roi décide de gouverner par lui-même, mais nul ne l'en croit capable. Sur les conseils de Colbert, son premier geste d'autorité, pour appuyer l'indispensable réforme des finances, est la mise en jugement du surintendant Fouquet, accusé de prévarication. Mais le procès, qui devait être bref, échappe à ses initiateurs, il déborde le cas de l'intéressé et tourne au bras de fer avec la magistrature. Il s'étire sur plus de trois ans pour conclure sur un bannissement, que le roi mue en prison à vie. Pourquoi et comment en est-on arrivé là ? Ce livre est une enquête sur son procès, qui prend en compte les comportements successifs des différents acteurs. Riche en péripéties parfois drôles, captivant comme un roman policier, le récit, fondé sur des témoignages d'époque, s'en distingue par son respect de l'histoire et son refus du manichéisme.Il fait revivre une société encore mal remise des turbulences récentes. Il narre aussi l'aventure personnelle de trois hommes contraints de faire face à l'imprévu : un roi novice qui découvre les limites de son pouvoir réputé «absolu», un accusé qui déploie pour sauver sa tête toutes les ressources de sa formation initiale d'avocat, et un magistrat honnête et loyal qui se transforme, pour la défense du droit, en irréductible opposant.
Sur un sujet qui passe pour bien connu, c'est un éclairage très neuf, mis en valeur par le talent de conteuse de Simone Bertière.
BABELIO : 16/20 (27 votes)

- 94 188 "Pierre Sudreau : un homme libre" de Christiane Rimbaud (2004). 7:25. (F)
Pierre Sudreau a occupé une place aussi singulière qu'atypique dans la vie publique française de la seconde moitié du XXe siècle. Rien ne prédestinait le jeune garçon dont Saint-Exupéry s'inspira largement pour imaginer son Petit Prince, à devenir, à 23 ans seulement, le plus jeune chef de réseau de la Résistance. Son courage, il le paya d'une longue descente aux enfers. Rien ne lui fut épargné : la torture, de longs mois d'isolement à la prison de Fresnes, et enfin la déportation à Buchenwald. C'est à ce passé de grand résistant qu'il doit d'entamer à la Libération une carrière fulgurante dans la haute fonction publique. Exemple unique à cette époque, il devient aussi, à moins de 40 ans, le plus jeune ministre du général de Gaulle dans le gouvernement que celui-ci constitue à son retour au pouvoir en juin 1958. Mais si la Résistance lui a ouvert la voie d'une ascension qui semble irrésistible, elle lui a également inculqué une éthique exigeante. Pour ne pas transiger avec ses convictions, il démissionne avec fracas en octobre 1962 du gouvernement Pompidou, brisant par là une carrière politique qu'on lui prédisait brillante. Il rompt alors définitivement avec toute grande ambition politique (sollicité à différentes reprises de renouer avec une carrière ministérielle, il s'y refusera toujours), mais ne cesse pas pour autant de s'intéresser à la « chose publique », où s'exerce son esprit novateur. Paris lui doit en grande partie son visage moderne (La Défense, le périphérique, le RER, l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle). Il est l'auteur d'un rapport sur « la réforme de l'entreprise » destiné à faire date et, comme président pendant trente ans de la Fédération des Industries ferroviaires, est à l'origine du lancement et du succès du TGV. Profondément ancrée dans l'histoire du XXe siècle, mais résolument tournée vers l'avenir, telle apparaît la vie de Pierre Sudreau. Il se faisait une haute idée du service de l'État, mais sut toujours se comporter en homme libre, fidèle à lui-même, totalement réfractaire aux pressions, aux compromissions et aux modes, intellectuelles ou autres. Ce qui est assez rare pour rendre son parcours exceptionnel.

- 94 189 "Le Chemin des falaises" de Marie-Bernadette Dupuy (2015). 25:40 (2 CD] (H)
Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour parti travailler au loin. La vie les a séparés, mais le jeune homme lui a confié l'éducation de son enfant, Faustine, dont la mère est morte dans des circonstances tragiques. Au Moulin du loup, la vie quotidienne poursuit son cours paisible en cette année 1905. Les frères de Claire, Matthieu et Nicolas ont adopté la fillette, ainsi que le demi-loup, Sauvageon. Entre son vieil ami Basile, ancien instituteur aux idées humanistes, sa servante Raymonde, mariée au meilleur ami de Jean, l'ancien matelot Léon, devenu domestique chez les Roy, les travaux ménagers, sa passion pour l'herboristerie, Claire a trouvé un équilibre. Le retour de Jean, en compagnie de Térésa, une veuve tapageuse et volubile, va briser la paix de la maisonnée. Le couple emmène Faustine, au grand désespoir de toute la famille. Mais Claire ne renonce pas. Elle veut reconquérir l'homme qu'elle aime et reprendre la fillette. Sa force morale et sa sincérité viendront à bout de tous les obstacles. Jean lui revient finalement et ils se marient. Au fil des années, s'égrènent joies et peines. Les enfants grandissent. Puis une femme, Blanche Dehedin, arrive au moulin, pour annoncer à Jean qu'elle est sa sœur jumelle et lui offre la moitié de son héritage. Femme ambiguë, la nouvelle institutrice du village va semer le trouble dans ce foyer paisible. Mais l'amour qui unit Jean et Claire résiste à toutes les tempêtes, jusqu'à ce que la Première Guerre mondiale les sépare ?
BABELIO : 18/20 (214 votes)

- 94 190 "Les Effacées" de Bernard Minier (2024). 12:35. (H)
DEUX TUEURS. DEUX MONDES. UNE DOUBLE MENACE. En Galice, un tueur kidnappe des femmes qui se lèvent tôt pour aller travailler. Des invisibles. Des effacées. À Madrid, un autre assassin s'en prend à des milliardaires et laisse sur les murs de leurs résidences ce message : " TUONS LES RICHES ". Deux tueurs. Deux mondes. Et le spectre d'un embrasement général, d'une confrontation de classes inédite et explosive. Les enjeux, qui se dévoilent peu à peu à Lucia Guerrero, enquêtrice de la Guardia civil, sont vertigineux. Quand, à son tour, elle reçoit les messages d'un expéditeur anonyme, la question se pose : serait-elle devenue un simple jouet entre les mains des deux tueurs ?
BABELIO : 16/20 (483 votes)

- 94 191 "L'Enigme de la Stuga" de Camilla Grebe (2024) 11:25. (F+H)
Lykke Andersen mène une vie heureuse, mondaine et épanouie : éditrice accomplie, compagne d’un auteur renommé et mère de jumeaux. À l’occasion de la fête suédoise de l’Écrevisse, elle organise un dîner intimiste dans leur maison en pleine campagne, où sera invitée Bonnie, la meilleure amie des garçons, et plusieurs proches du milieu de l’édition. En ce doux mois d’août où les orpins et les rosiers éclosent, l’alcool coule à flot et les convives entonnent à cœur joie des chants traditionnels nordiques. Personne ne peut se douter que le lendemain, ce cadre idyllique se transformera en scène de crime effroyable. Le cadavre de Bonnie est retrouvé dans la stuga, une petite dépendance dans le jardin, où vivent les garçons. Ces derniers nient catégoriquement avoir commis le crime mais il s’avère que la porte était fermée à clé de l’intérieur… Huit ans plus tard, Lykke est placée en détention provisoire. Face à l’inspecteur responsable de l’affaire, elle va devoir retracer le fil de l’enquête afin de trouver le véritable coupable du crime. L’Énigme de la stuga est un puzzle littéraire habilement construit qui rend hommage au mystère à huis clos et un thriller psychologique redoutablement efficace.
BABELIO : 16/20 (1057 votes)

- 94 192 "Petit éloge de l'Occitanie" de Alain Monnier (2022). 4:00. (H)
C'est à partir d'une enquête de proximité, sorte de déambulation dilettante littéraire dans des lieux et des paysages d'une Occitanie protéiforme et diverse, mais aussi dans les vicissitudes de son histoire et dans les souvenirs de l'auteur, que naissent le contour et le visage de cette grande région qui lui est chère : « Mon Occitanie a une géographie modeste, elle porte des bribes de la langue de mes aïeux, elle est aussi pour moi une mentalité, une façon d'être avec les autres. Elle est enfin un ensemble de références qui fondent ma certitude d'être d'ici. L'éloge amoureux de ma petite Occitanie se fera au travers de la langue, de l'accent, de la vigne, du rugby, du village, de la Méditerranée romaine, de Charles Trenet, des films de Jean Eustache, de la mission Racine, du camp de Rivesaltes, de la fabrication de la carthagène, mais aussi au travers des visages qui incarnent cette idée aujourd'hui - de Claude Sicre aux Bombes 2 Bal, en passant par Francis Cabrel et Claude Nougaro ou Olivia Ruiz - et de quelques hommages à des hommes et femmes de bonne mentalité. »


        Nouveautés disponibles dès le 19 JUIN 2024 :

- 94 175 "Les Printemps sauvages" de Douna Loup (2023). 3:10. (F)
Après une enfance solitaire au bord d'une mare en compagnie des oiseaux, la narratrice, à peine adolescente, part main dans la main avec sa mère à la recherche de son frère inconnu. Ensemble, elles passeront quatre années à vagabonder sur les chemins, à dormir dans les champs et les forêts, à travailler dans les fermes ou les usines. Quand la fille découvre l'amour, il est temps pour sa mère et elle de s'éloigner l'une de l'autre, une séparation aussi libératrice que douloureuse. Les Printemps sauvages raconte de manière puissante la nature et la surprise du sexe. Odeurs, matières, couleurs, tous les sens sont aux aguets pour saisir la beauté du monde. Et sa fragilité : il y a urgence à inventer de nouveaux rapports au vivant.
BABELIO : 17/20 (30 votes)

- 94 175b "Dolmens sanglants en Bigoudénie de Stéphane Jaffrézic (2012). 5:25. (F)
Sous les dolmens coule le sang… Quand retentit la sonnerie du téléphone, on ne sait jamais ce qu'elle annonce... En reconnaissant la voix de Murielle, je me laisse embobiner pour rendre un petit service à l'un de ses patients, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de son épouse. Mes recherches officieuses vont, finalement, entraîner une enquête, lorsqu'on découvrira le corps calciné de cette femme aux alentours de Quimper. Mais le champ des investigations va rapidement s'élargir au Pays Bigouden, avec la disparition des enfants de la victime. À la gendarmerie de Pont-L'Abbé de prendre donc le relais, alors qu'au même moment, elle se trouve confrontée à une série de crimes - rituels semble-t-il. Les forces de l'ordre pourront-elles interrompre le sanglant périple des assassins ? Suivez le capitaine Maxime Moreau dans le 7e volet de ses enquêtes saisissantes !

- 94 176 "Un monde presque parfait" de Laurent Gounelle (2024). 8:45. (F)
Et si le pouvoir de décision était essentiel à notre humanité ?
David Lisner, jeune chercheur ambitieux et cartésien, vit chez « les Réguliers », une société hyper-développée, hyper-connectée qui veille au bien-être des individus. Non loin de là, une région rebelle s’est coupée du reste du monde : « les Exilés ». Fidèles à une certaine philosophie de vie, ils rejettent radicalement cette société. David Lisner se voit confier malgré lui une mission de haute sécurité : se rendre dans ce territoire hostile et entrer en contact avec Ève Montoya, la nièce et l’unique héritière de l’éminent sociologue Robert Solo qui vient de décéder. Son objectif : récupérer un rapport explosif pouvant mettre en péril tout l’équilibre de la société des Réguliers. Mais Ève, une jeune femme à la personnalité libre, n’entend pas se laisser dicter sa conduite. D’ailleurs, pourquoi David fait-il ce qu’on attend de lui ? Un roman initiatique et original qui donne furieusement envie de retrouver son pouvoir de décision, de jouir de sa liberté, de se réapproprier sa vie.
BABELIO : 17/20 (77 votes)

- 94 177 "Ce que vit le rouge-gorge" de Laurence Biberfeld (2015). 14:45. (H)
Garance se fait embaucher comme domestique par un couple d’éleveurs de porcs. Dans un but précis. Les patrons, Marylène, une belle plante jalouse et féroce, et Jean-Michel, un homme à femmes, sont débordés, arrivistes : tout est bon pour nourrir leurs porcs et leurs ambitions. À l’intérieur et autour de cet élevage intensif, la présence obsédante des animaux s’ajoute à celle des humains en un huis clos concentrationnaire. Laurence Biberfeld est née en 1960 à Toulouse. Ayant pris son vol très tôt pour se fracasser contre le pavé le plus proche, elle exerce pendant quelques années divers sous-métiers avant de passer son baccalauréat en candidate libre, puis le concours d’instit en 1980. Elle fait ce métier dix-huit ans, puis décide d’arrêter de gagner sa vie pour écrire (et dessiner) à plein temps. Ce que vit le rouge-gorge est son onzième roman.
BABELIO : 17/20 (21 otes)

- 94 178 "Nouvelles et textes pour rien" de Samuel Beckett. 4:30. (H)
L'Expulsé. Version modifiée de la nouvelle écrite en français en 1946, publiée dans la revue Fontaine, tome 10, n°57, décembre, 1946 - janvier, 1947. * Le Calmant. Nouvelle écrite en français en 1946-1947. * La Fin. Version modifiée de la nouvelle écrite en français en 1945, publiée tronquée sous le titre Suite dans Les Temps Modernes, n°10, juillet 1946.
* Textes pour rien. Treize textes écrits en français en 1950. Pré-publication partielle dans Les Lettres Nouvelles, n°3, mai 1953 et dans Monde Nouveau / Paru, mai-juin 1955.
BABELIO : 16/20 (54 votes)

- 94 179 "Les Terrasses de l'île d'Elbe" de Jean Giono. 5:05. (H)
Toute sa vie, parallèlement à son œuvre, Jean Giono a écrit pour les journaux. On retrouve dans ses chroniques son style, son humour, sa malice, son imagination et tout son talent de romancier. Qu'il se moque en comparant les avantages du briquet et de la boîte d'allumettes, qu'il dise son mot sur l'urbanisme d'aujourd'hui, qu'il parle des arbres qu'il a plantés, ces faits divers font partie de son univers savoureux. Parfois, en trois pages, le chroniqueur nous offre un vrai petit roman intitulé tout simplement Une histoire.
BABELIO : 16/20 (25 votes)


       

      


    



Contacter le WebmestreImage pied de page  ©ADV-2010 - Association reconnue d'utilité publique par décret n° 68 du 28 octobre 1977 - Mentions légales