Logo ADVImage ligne


NOTRE CATALOGUE

Nous mettons à la disposition de nos AudioLecteurs :

- Plus de 3000 enregistrement couvrant tous les genres de la littérature, de l'histoire, de la science, et bien d'autres.

Vous pouvez le consulter ou le télécharger soit au format doc soit au format PDF - ce dernier s'ouvrira dans un nouvel onglet de votre navigateur. ( Résumés des derniers livres en bas de page)

N.B. Pour un téléchargement, clic droit sur le lien et "Enregistrer la cible du lien sous...".

Sont à votre disposition les revues suivantes :


TRIMESTRIELLES :

- America
- Château de Versailles
- Géo aventure
- Long cours
- ZADIG


BIMESTRIELLES :

- Armen
- Géo hors série
- Salamandre
- VMF, Vieilles Maisons Françaises




MENSUELLES :

- 60 Millions de consommateurs
- Ca m'intéresse
- Connaissance des arts
- Cyclotourisme
- Géo
- Historia
- La Croix mensuelle
- Le Monde diplomatique
- L'Histoire
- Lire
- Notre temps
- Rail passion
- Santé Magazine
- Sciences et avenir
- Sciences et vie

HEBDOMADAIRES :

(Sur clé USB ou groupés sur CD)

- L'Observateur
- La Croix du nord
- La vie
- Le canard enchaîné
- Le figaro magazine
- Le Pèlerin
- Le Point

 

Enfin vous pouvez consulter le Serveur de l'ADV

 

Résumés des derniers livres ajoutés au catalogue

(BABELIO : moyenne des notes des lecteurs de ce site internet) (F) = lu par une femme ; (H) = lu par un homme RAPPEL : format "Daisy" ne peut être lu que sur un appareil adapté tel que le VICTOR READER.

        Nouveautés disponibles dès le  21 SEPTEMBRE 2022 :
    
- 93 117 "Carnets d'un moine errant" de Matthieu Ricard (2021). 37:30. (H)
De l'Institut Pasteur à l'Himalaya auprès des maîtres spirituels, les Carnets de Matthieu Ricard racontent une vie de moine errant, sans attache matérielle ou géographique, toujours en chemin vers la liberté intérieure et le bien d'autrui. Matthieu Ricard est né en 1967, à l'âge de 21 ans, à Darjeeling, en Inde. Son père spirituel est Kangyour Rinpoché, un grand maître tibétain qui l'émerveille par son extraordinaire qualité d'être. Cinq ans plus tard, alors chercheur en génétique à l'institut Pasteur, promis à un bel avenir, Matthieu Ricard abandonne tout pour vivre dans l'Himalaya. Un choix décisif dont il se félicite chaque jour depuis cinquante ans. Sa première vie, partagée entre la ville et la campagne, avait fait de lui un jeune homme aimant la nature et la musique classique, curieux de spiritualité et de percer les mystères de la biologie moléculaire. Sa deuxième vie le conduit sur le chemin de l'Eveil, dans les pas de ses maîtres, exemples de cohérence entre leurs paroles et leurs actes. Il partage ansi pendant douze ans le quotidien de Dilgo Khyentsé Rinpoché, maître admiré du Dalaï-lama, source inépuisable d'inspiration. Pendant trois décennies, la vie à la fois simple et extraordinaire de Matthieu Ricard alterne retraites méditatives dans des lieux les plus inaccessibles et voyages fascinants au Bhoutan, au Népal et au Tibet. Puis, en 1997, Le Moine et le Philosophe, coécrit avec son père, le philosophe Jean-Francois Revel, paraît. Son succès international inattendu plonge le paisible moine dans un maelstrom d'interviews et de conférences à travers le monde. De livre en livre, il met alors son travail d'auteur et ses talents de photographe au service de son message d'amour altruiste. Ses Carnets racontent une vie de moine errant, sans attache matérielle ou géographique, toujours en chemin vers la liberté intérieure et le bien d'autrui. Matthieu Ricard reverse l'intégralité de ses revenus - droits d'auteur de tous ses livres, photographies et conférences - à l'association humanitaire Karuna-Shechen.
BABELIO : 16/20 (21 votes)

-
93 118 "Consciences animales" de Peggy Reboul (2021). 4:50. (F)
C'est à la suite d'un AVC, survenu quand elle avait 40 ans, que la vie de Peggy Reboul bascule. Pas seulement parce qu'elle frôle la mort et qu'elle perd l'usage de la parole, mais surtout parce qu'elle prend conscience de son essence et de l'importance de réaliser ses rêves. Elle se rend compte que sa mission sur Terre est de se connecter à la nature, au monde vivant et de renouer avec ses pouvoirs de médiumnité. Dans ce livre, l'autrice partage ses expériences de communication avec des humains décédés ainsi que des animaux vivants ou décédés. Ces derniers lui ont délivré des messages d'une sagesse et d'une profondeur étonnantes, qu'elle nous restitue avec sincérité. Elle explique aussi comment elle parvient à guérir les animaux et à soigner avec leur aide.
BABELIO : 16,5/20 (11 votes)

- 93 119 "Les Récits de la demi-brigade" de Jean Giono (1972). 4:00. (F)
Le héros de Un roi sans divertissement, l'inoubliable et désenchanté capitaine de gendarmerie Martial Langlois, reparaît dans ces six nouvelles. Pendant la Restauration, Martial, ancien soldat de Napoléon, sert le pouvoir en y mettant une nuance de distance et de dédain. Sur son cheval, des Alpes de Provence aux Cévennes, il débrouille les intrigues policières et déjoue les complots politiques, tout en poursuivant son rêve. La nature, les chevaux, le mystère, le danger, l'intelligence et les personnages aux cœurs fiers, tout concourt à faire de ces nouvelles autant de chefs-d'œuvre qui se lisent avec le plus vif plaisir.
BABELIO : 15,5/20 (34 votes)

- 93 120 "Ce que le mirage doit à l'oasis"  de Yasmina Khadra (2017). 2:30. (F)
«Mon histoire avec le livre, le désert et les Hommes, c'est l'histoire d'un partage, l'histoire d'un amour vieux comme le monde, l'amour du rêve...» Ainsi parle Yasmina Khadra qui entreprend de raconter le désert, comme il l'a connu dès son enfance, en Algérie. Dans cet exercice d'autofiction, le célèbre romancier emmène le lecteur dans l'immensité des lieux, si arides en apparence et pourtant si vivants, où la musique rythme la poésie et les mirage accouchent toujours d'oasis.
BABELIO : 17/20 (24 votes)

- "Une sorcière à la cour" de Philippe Madral (2020. 14:20. 93 121 (F)
« Si les hommes étaient plus aimants, ces prétendues sorcières n’existeraient pas. Ces malheureuses, que leurs époux battent, parfois jusqu’à la mort, n’est-il pas juste qu’elles cherchent à s’en défendre ? C’est la condition dans laquelle notre société tient les femmes qui provoque de telles aberrations criminelles. » 1678. Tandis que Louis XIV mène grand train à Saint-Germain et Versailles, Paris est frappé par les meurtres les plus abominables et la rumeur enfle : des empoisonneuses œuvrant pour le diable auraient infesté la ville. Lorsque le scandale gagne la cour, le roi ordonne à La Reynie, lieutenant général de police, de démanteler les officines et de punir les sorcières. À mesure qu’il enquête, ce dernier comprend que le roi est victime d’un complot. Mais surtout, il découvre que derrière ces actes diaboliques se cache une plus grande violence encore, subie par les femmes. Maintenues toute leur vie sous l’autorité d’un père, d’un frère ou d’un mari, ont-elles d’autre choix que le crime pour conquérir leur liberté ? Dans cette enquête sulfureuse, Philippe Madral nous plonge au cœur d’une société en pleine mutation et revisite sous un jour complètement nouveau la célèbre affaire des Poisons, avec un souffle romanesque exceptionnel.
BABELIO : 16/20 (60 votes)

- 93 122 "Deux grains de sucre, un soupçon de secret" de Brigitte Piedfert (2022). 7:00.  (F)
Quand le crime conspire contre l’innocence à Rouen au temps de Corneille. Rouen, 1632. Simon del Prado, jeune maître confiseur, est choisi par les édiles de la ville pour composer la création sucrée qui sera offerte au roi Louis XIII à l’occasion de sa visite prochaine en Normandie. Cette consécration ne manque pas d’exciter la jalousie d’Adrien de Mèchefeux, négociant influent, qui voit d’un mauvais oeil l’amitié que porte à Simon le premier échevin, dont il convoite la fille, Adeline. Simon n’a pas le temps de fêter son succès qu’il découvre que la cargaison de sucre en provenance du Nouveau Monde sur laquelle il comptait a été mystérieusement saccagée à son arrivée au port. Pour pouvoir exécuter sa commande, il lui faut s’approvisionner chez son ancien maître d’apprentissage, Salvador, un juif converti ayant fui les persécutions en Espagne, et qu’une cabale a relégué loin de Rouen. Démarche funeste, car elle va précipiter Simon, lui-même un converso, dans les griffes de l’Inquisition…
BABELIO : 15,5/20 (7 votes)

- 93 123 "Ce nom qu'à Dieu ils donnent" de Guillaume de Fonclare (2019). 3:30. (F)
Après une série de malaises, l'écrivain, qui croit sentir la mort approcher, s'interroge sur la notion de destin, questionnant les hasards et coïncidences de son existence, en y cherchant un sens. Il se retire du monde durant deux mois pour tenter de trouver Dieu par tous les moyens, dont la méditation, qui lui apprend à traquer les parcelles d'infini et soulager son corps de ses difficultés.
BABELIO : 15,5/20 (14 votes)

        Nouveautés disponibles dès 14 SEPTEMBRE 2022

-
93 109 "La Fin des abeilles" de Caroline Lamarche (2022). 4:20. (F)
« — Il serait temps que je meure, sinon je vais vous fatiguer. — C’est toi qui te fatigues : tu ne t’ennuies pas, toute la journée à ne rien faire ? — Je ne m’ennuie jamais. Quand je n’aurai plus rien à faire, je deviendrai enfin bonne. » Une nuit, la narratrice rêve que sa mère, handicapée et malvoyante, parcourt à pied dans l’obscurité les cent kilomètres qui les séparent. Ce rêve inaugure un temps durant lequel, dans la « grande et brave maison » où la mère voudrait mourir parmi les siens, se renoue un lien ambivalent mais tenace. Cinq ans plus tard, la presque centenaire assumera avec courage la nécessité de son placement dans un établissement de soins. Cet exil se doublera du confinement imposé par la pandémie, la voix de la mère au téléphone constituant l’unique vecteur de sa révolte. La mort l’emportera sans qu’elle ait pu revoir ses enfants. Mais ce qu’elle a voulu faire de sa fin offrira une lumineuse consolation au désarroi familial.
BABELIO : 16,5/20 (23 votes)
 
-
93 110 "Le Chemin des estives" de Charles Wright (2022). 9:25. (H)
" Partout, il y avait trop de bruit, trop de discours. Un jour, j'en ai eu marre de cette frénésie et je suis parti. Certains vont chercher le bonheur en Alaska ou en Sibérie, moi je suis un aventurier de la France cantonale : je lorgne du côté d'Aubusson, du puy Mary et du plateau de Millevaches... " Sans le moindre sou en poche, misant sur la générosité des gens, un jeune aspirant jésuite s'échappe de la ville et de la modernité avec le désir de renouer avec l'élémentaire. Il s'offre une virée buissonnière à travers les déserts du Massif central. Une petite promenade de sept cents kilomètres à pied. Le chemin des estives, récit de ce voyage, est une ode à la désertion, à la liberté, à l'aventure spirituelle. On y croise les figures de Rimbaud, de Charles de Foucauld, mais aussi des gens de caractère, des volcans, des vaches. Au fil des pages, une certitude se dessine : le bonheur est à portée de main, il suffit de faire confiance et d'ouvrir les yeux.
BABELIO : 16/20 (112 votes)

- 93 111 "L'Homme peuplé" de Franck Bouysse (2022). 8:25. (F)
Harry, romancier en panne d'inspiration, achète sur un coup de tête une ferme à l'écart d'un village perdu. C'est l'hiver. La neige et le silence recouvrent tout. Les conditions semblent idéales pour se remettre au travail. Mais Harry se sent vite épié, en proie à un malaise devant les événements étranges qui se produisent. Et si l'inspiration n'était qu'une manière d'accueillir les fantômes ? Un suspense métaphysique somptueusement orchestré où les fatalités familiales rencontrent les chimères d'un grand écrivain.
BABELIO : 16/20 (113 votes)

- 93 112 "Une vieille maitresse de jules Barbey d'Aurevilly (1886). 13:45. (H)
« C'est un chef-d’œuvre de style que je vous invite à découvrir, ou à redécouvrir. L'amour y est tragique et l'attraction fatale. Nous sommes en 1830. Un dandy très séduisant, Ryno de Marigny, va épouser une jeune beauté diaphane, Hermangarde. Mais il n'a pas soldé tous ses comptes avec une ancienne maîtresse espagnole, de qui il a eu un enfant. La Vellini s'est jurée de récupérer son amant. Patiemment elle attend et tisse sa toile dans le Cotentin autour du refuge de deux tourtereaux. C'est très cruel et implacable, écrit dans la langue magnifique de Jules Barbey d'Aurevilly. Un homme, Marigny, pris entre une sylphide et une catin. La sylphide, c'est sa femme, Hermangarde ; la catin : Vellini, une espagnole qui n'est même pas belle mais qui a empoisonné le coeur, le sexe et le sang. Marigny, retiré dans le Contentin, s'est juré de rompre. Mais, un jour qu'il se promène à cheval le long de la mer, il retrouve Vellini ; et la pure Hermangarde, dans des scènes les plus "diaboliques" de l’œuvre de Barbey, sous une effroyable tempête de neige, assistera, collée à la fente d'une fenêtre, aux furieux ébats du couple et manquera d'en mourir. "Tu passeras sur le coeur de la jeune fille que tu épouses pour me revenir !" avait prédit la Vellini. Publié en 1851, le roman fit scandale mais Théophile Gautier déclara :"Depuis la mort de Balzac, nous n'avons pas encore vu un livre de cette valeur et de cette force."
BABELIO : 16/20 (192 votes)

-
93 113 "Un si bel horizon" de Françoise Bourdin (2022). 8:00. (F)
Sur l’île de beauté l’histoire d’une famille unie pour le meilleur et pour le pire… Depuis la mort du patriarche Ettore Bartoli, c’est son épouse Lisandra qui a repris les rênes de l’Hôtel Bleu Azur, un des fleurons de l’hôtellerie corse. Epaulée par deux de ses quatre enfants, Giulia et Ange – ce dernier étant le successeur désigné pour reprendre un jour le célèbre hôtel du flamboyant cap Corse – Lisandra n’a jamais manqué d’énergie pour faire prospérer l’ancienne petite auberge du grand-père d’Ettore, jusqu’à obtenir, au fil des ans, sa quatrième étoile. Mais le travail en famille est parfois paradoxalement un challenge plus difficile que les autres entreprises. Tout en essayant de laisser le plus d’initiatives possible à ses enfants, respectant leurs idées de changement, d’amélioration, de modernisation des conditions d’hébergement des clients, parfois même en allant jusqu’à donner raison à la jeunesse, Lisandra, qui a conscience de vieillir, n’est pourtant pas prête à s’effacer.Et puis, au-delà de l’intendance de l’hôtel et du domaine, et des difficultés du quotidien – de la gestion du personnel et des egos, à celle de la clientèle exigeante voire capricieuse, en passant par les problématiques liées la récente crise sanitaire – il y a les tracas personnels de tout un chacun. Giulia qui élève seule son fils de 10 ans Matteo, Ange qui est fiancé à Inès, la belle espagnole qui ne s’intègre pas au clan très fermé des Bartoli, Lucca le frère aîné, jeune avocat brillant qui a tout pour être heureux, si ce n’est que sa femme et lui n’arrivent pas à avoir l’enfant qui manque à leur bonheur… et que l’adoption n’est pas une option pour Lucca. Et enfin Orso, le troisième fils Bartoli. Orso dont le tempérament borderline inquiète et mobilise la famille, Orso qu’il faut surveiller à chaque instant comme le lait sur le feu….
BABELIO : 15/20 (61 VOTES)

- 93 114 "Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal (2022). 15:45. (F+H)
« Vous voilà prévenus. Si vous pénétrez dans L’Enceinte, il sera déjà trop tard… » Sur les collines de Californie se dresse L’Enceinte, une communauté spirituelle en apparence parfaite. Paul Green, ancien journaliste cabossé par la vie, est persuadé que la jeune femme qu’il recherche est enfermée entre ces murs. Il s’infiltre dans L’Enceinte et découvre avec stupeur ses rites étranges, ses lieux interdits, son gourou mystérieux. Au même moment, à Los Angeles, l’inspectrice Sarah Shelley est appelée en urgence. Le cadavre d’une jeune femme vient d’être découvert, entièrement tailladé. Impossible de l’identifier. Elle serait morte vidée de son sang. Et si ce crime nous ramenait au cœur de L’Enceinte ? Dans les bas-fonds de Los Angeles, Sarah Shelley et Paul Green vont emprunter un chemin de ténèbres. Et affronter l’une des organisations sectaires les plus redoutables des États-Unis. Une plongée dans la noirceur de l’âme humaine et de la manipulation.
BABELIO : 17/20 (125 votes)

- 93 115 "Autobiographie de moi par moi" de Daniel Prévost (2022).3:35. (H)
Incontournable Daniel Prévost ! Acteur truculent du paysage culturel français depuis plus de cinquante ans, il a presque tout fait : amuseur pour la radio et la télé, chroniqueur inoubliable du Petit Rapporteur, il est avant tout un comédien boulimique de tournages et de scène... Depuis Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, de son ami Jean Yanne, jusqu'à Maison de retraite, de Kev Adams, en passant par Le Dîner de cons, pour lequel il a reçu le César du meilleur second rôle, il est une des figures emblématiques du cinéma populaire. On croit le connaître, il s'échappe à nouveau. La preuve en est avec cette Autobiographie de moi par moi (le personnage qu'il s'est forgé est connu pour sa " modestie "), qu'il déroule non pas date après date, mais pensée après pensée, dans un coq-à-l'âne réjouissant. C'est drôle, c'est décapant – il règle quelques comptes au passage –, mais pas seulement. Car derrière l'humoriste se découvre un acteur passionné, capable de jouer tous les registres, et un homme sensible, profondément marqué par son histoire familiale.


- 93 116 "Sur les routes du Jazz" de André Manoukian (2022). 4:35. (H)
Savez-vous quel est le lien entre la mort de Robespierre le 28 juillet 1794 et le jazz ? Le jazz est-il vraiment né à Storyville ? Quelle est l’origine du mot « jazz » ? Après le succès de son premier opus, Sur les routes de la musique, André Manoukian revient avec 40 nouvelles chroniques qui retracent l’histoire du jazz. Un art qui prend racine en Afrique, mère de toutes les musiques, et grandit aux Amériques avec les esclaves qui donnent naissance au jazz afro-cubain, au gospel, au reggae candomblé. Ce genre musical retourne au berceau africain avec les musiques éthiopiques, l’afro beat, la rumba congolaise, mais aussi – et de manière beaucoup plus contemporaine – via maître Gims et Aya Nakamura... Du quadrille au cake-walk, de Bussy à Miles Davis, de Paris à La Nouvelle-Orléans, André Manoukian nous initie à cet art et nous dévoile par touches les petites histoires qui ont fait la grande musique.


      
       
         



      
 
     


       
  
  




Contacter le WebmestreImage pied de page  ©ADV-2010 - Association reconnue d'utilité publique par décret n° 68 du 28 octobre 1977 - Mentions légales