Logo ADVImage ligne

NOTRE CATALOGUE

Nous mettons à la disposition de nos AudioLecteurs :

- Plus de 3000 enregistrement couvrant tous les genres de la littérature, de l'histoire, de la science, et bien d'autres.

Vous pouvez le consulter ou le télécharger soit au format doc soit au format PDF - ce dernier s'ouvrira dans un nouvel onglet de votre navigateur. ( Résumés des derniers livres en bas de page)

N.B. Pour un téléchargement, clic droit sur le lien et "Enregistrer la cible du lien sous...".

Sont à votre disposition les revues suivantes :


TRIMESTRIELLES :

- Château de Versailles
- L'histoire- les collections
- Long cours
- Paris, de Lutèce à nos jours
- Sciences et avenir Hors séries
- ZADIG


BIMESTRIELLES :

- Armen
- Géo hors série
- Salamandre
- VMF, Vieilles MaisonsFrançaises




MENSUELLES :

- 60 Millions de consommateurs
- Ca m'intéresse
- Connaissance des arts
- Cyclotourisme
- Géo
- Historia
- Le Monde diplomatique
- L'Histoire
- Lire
- Notre temps
- Rail passion
- Santé Magazine
- Sciences et avenir
- Sciences et vie

HEBDOMADAIRES :

(Sur clé USB ou groupés sur CD)

- L'Observateur
- La vie
- Le canard enchaîné
- Le figaro magazine
- Le pélerin
- Le Point

 

Enfin vous pouvez consulter le Serveur de l'ADV

 

Résumés des derniers livres ajoutés au catalogue

(BABELIO : moyenne des notes des lecteurs de ce site internet) (F) = lu par une femme ; (H) = lu par un homme
RAPPEL : Format "Daisy" ne peut être lu que sur un appareil adapté tel que le VICTOR READER


       Nouveautés disponibles dès le 28 FEVRIER 2024 :

- 94 051 "La Bibliothèque des bienheureux" de Cali Keys (2021). 9:15.(H)

Lucie aime les mots et les autres. A côté de son travail de formatrice, elle écrit et publie des romans. Mais le jour où un drame familial fait voler sa vie en éclats, elle plaque tout, quitte Paris et part se ressourcer à Saint- Malo dans l'ancienne maison de ses grands-parents. Une grande demeure qu'elle a tôt fait de transformer en auberge espagnole : se jeter à corps perdu dans les soucis de ses voisins est la meilleure des thérapies. On y croise Léonard, un ex-bibliothécaire veuf et bougon, Annick, la mère de Lucie, protectrice et admirative, Vivianne, une libraire psychologiquement fragile, et Camille, une jeune fille en rupture familiale. Ce qui les soude ? L'amour des livres ! Ensemble, ils vont élaborer mille projets, à commencer par une bibliothèque de quartier pour partager leur passion des jolis mots avec les habitants de Saint-Malo. Tous ces cabossés par la vie vont-ils enfin retrouver la paix ? Et Lucie, va-t-elle faire taire les démons qui la rongent en aidant ses drôles de colocataires ? Un roman positif et sensible qui donne la pêche et qui se déguste avec du cidre et des kouign-amann !
BABELIO : 15/20 (147 votes)

- 94 052 "Quand tu tu descendras du ciel" de Gabriel Katz (2018). 6:20. (H)
C'est encore Noël. Comme toujours, Benjamin Varenne galère. Comédien, beau gosse, séducteur invétéré, il a tout pour lui... sauf le succès. Cette fois, il se retrouve ouvreur à l'Opéra pour les fêtes, un petit boulot en apparence plus tranquille que son ancien job de Père Noël aux grands magasins. Mais en volant au secours d'Ophélie, une jolie ballerine agressée par un fan à la sortie du spectacle, il ne sait pas encore - même s'il s'en doute un peu - qu'il va au-devant de très gros ennuis. Harcelée par un admirateur fou qui la traque sur le net, la danseuse panique. Elle se sent épiée, suivie, jusque dans les couloirs sombres de l'Opéra... Benjamin, sans réfléchir, s'engage à la protéger, en se faisant passer pour ce qu'il n'est pas : un ancien des services secrets. Il n'en faudra pas moins pour affronter un psychopathe, des traîtres, des tueurs, des amoureux éconduits, des jaloux, et des mafieux chinois spécialisés dans le trafic de femmes... Ce nouvel opus des aventures de Benjamin Varenne fera entrer le lecteur - par la petite porte - dans le monde fermé et secret des danseurs de l'Opéra. On y découvrira les zones d'ombre de cette grande maison dont le public ne voit que la partie émergée, et où se jouera une opération mafieuse de grande envergure...
BABELIO : 16/20 (46 votes)

- 94 053 "L'Aiguière brisée" de Jean-Guy Soumy (2023). 5:45. (F)
À la fin du XVIIIe siècle, le destin d’une jeune femme en avance sur son temps grâce à ses connaissances en botanique et en médecine, pionnière flamboyante, incarnation des Lumières face à l'Ancien Monde. Singulière, érudite, du vif-argent. Si sa vocation est évidente, la jeune Anthéa est confinée dans l’ombre de son père, éminent botaniste qui l’a initiée à la science dès l’enfance. Elle poursuit ses recherches, certaines sous la direction du grand naturaliste Buffon. Pourtant elle ne reçoit aucune reconnaissance des académies savantes. Car née femme. À la faveur d’un voyage en Haute-Auvergne où elle accompagne son père, elle fait la rencontre d’Étienne. Tout les oppose : elle est une fille des Lumières, éprise de liberté ; lui, un homme de traditions. À ses côtés, fascinée, elle découvre un autre savoir d’excellence : celui des maîtres verriers. Une relation teintée de défiance et d’attraction se tisse entre eux, aussi fragile qu’une aiguière soufflée… Un beau roman initiatique ou l’éclosion d’une femme magnifique.
BABELIO : 15,5/20 (5 votes)

- 94 054 "Le Voile des apparences" de Natacha Calestrémé (2022). 8:20. (F)
Peut-on communiquer avec les morts ? Après une série d'événements tragiques, Yoann Clivel, flic brillant de la police judiciaire, se rend dans un hôpital psychiatrique. Il y fait la connaissance d'un jeune homme atteint d'autisme qui communique avec les morts. L'un de ses « fantômes » est une femme qui prétend avoir été assassinée. Supercherie ? Délire d'un malade mental ? Ou piste à prendre au sérieux ? Happé par les méandres de cette affaire, Clivel se retrouve face à une autre énigme : l'assassinat de son propre père lorsqu'il était enfant... À la frontière du paranormal et du thriller, Le voile des apparences confirme l'univers singulier et très documenté de l'auteur du Testament des abeilles.
BABELIO : 16/20 (99 votes)

- 94 055 "Le Testament de Quiberon de Hervé Hugen (2023). 5:00. (H)
Mathias Montbrun n'avait plus donné signe de vie depuis une semaine lorsque son corps est découvert dans les immenses dunes de la presqu'île de Quiberon. Curieusement, les premières investigations établissent que la mère de la victime avait disparu au même endroit trente ans plus tôt, dans des circonstances jamais élucidées. Mathias, qui s'était disputé avec elle ce soir-là, avait été mis en cause avant d'être finalement relâché. La disparue n'a jamais été retrouvée. Elucider ce vieux dossier pourrait permettre de résoudre l'énigme de la mort de Montbrun. Le commissaire Nazer Baron enquête donc parmi les anciennes relations de Mathias. Ses amis de l'époque, son demi-frère devenu moine dans l'abbaye voisine, son épouse qui est loin de tout dire, une mystérieuse relation féminine, une vieille photo découverte dans un livre... Trente ans plus tard, la vérité est enfouie au milieu des souvenirs cachés.
BABELIO : 17/20 (4 votes)

- 94 046 "Petit voyage dans le monde des quanta de Etienne Klein (2016). 4:00. (H)
En 1905 apparaissait une nouvelle physique, qui allait révolutionner la façon de décrire la matière et ses interactions : la physique quantique. Avec elle s'ouvraient les portes d'un monde qui n'obéit pas aux lois de la physique classique : l'infiniment petit, avec ses atomes et ses particules. Elle obligea ses pères fondateurs, Einstein, Bohr, Heisenberg et Schrödinger notamment, à rediscuter le déterminisme et les critères de réalité de la physique classique, ainsi que la traditionnelle séparation entre observateur et objet observé. Pour la première fois dans l'histoire des sciences, une discipline exigeait même que soit mis en œuvre un travail d'interprétation afin d'être comprise et appliquée : quelle sorte de réalité représente le formalisme quantique ? Aujourd'hui, quel crédit convient-il d'accorder aux diverses interprétations proposées depuis les années 1920 ? La physique quantique ne laisse pas d'intriguer, de fasciner, d'exaspérer parfois. Elle demeure pourtant méconnue, victime de stéréotypes : on l'invoque pour cautionner tel phénomène étrange, mais on néglige d'en décrire les principes fondamentaux. Quels sont ces principes qui trouvent des applications toujours plus fascinantes, du laser à la cryptographie quantique, en passant par la téléportation ? D'où provient cette incroyable efficacité de la physique quantique ?
BABELIO : 16/20 (83 votes)

- 94 057 "Les Dominos de la vie de Laure Manel (2023). 8:30. (F)
En apprenant qu'elle est enfin guérie d'une tumeur invasive consécutive à des violences obstétricales, une jeune trentenaire voit sa vie basculer. Qui pourrait penser qu'une si bonne nouvelle puisse provoquer un tel choc ? Comment croire vraiment à la guérison ? Comment apprivoiser la peur de la rechute ? Et surtout, que faire de ce formidable appétit de vivre, de cette quête de sens et de " plus " qui envahit quand on se sait passé à côté du pire ? Pour Amélie, architecte d'intérieur mariée avec son amour de lycée et heureuse maman d'un petit garçon de quatre ans, la vie paraît soudain morne et sans saveur. Bien décidée à embrasser pleinement cette deuxième vie et ne plus laisser la peur, la raison et les doutes gouverner son existence, la jeune femme ose pour la première fois... De petits en grands changements, Amélie se réinventera-t-elle entièrement et trouvera-t-elle le bonheur auquel elle tend ?
BABELIO : 16/20 (819 votes)

- "Le Temps des chimères" de Bernard Werber (2023). 17:40. (F)
Dans un futur proche, au lendemain de la 3ème guerre mondiale, Alice Kammerer, jeune et brillante scientifique persuadée que la survie de l'humanité passe par un changement de forme, crée trois êtres nouveaux, mi-humains, mi-animaux : l'un est ailé, l'autre palmé et le troisième doté de griffes lui permettant de creuser. Ces trois espèces prolifèrent, proposant d'autres modes de vie et de pensées. Ce nouveau monde est à la fois porteur d'alliances et de conflits, de passion et d'espoir... Mais quelle place pour l'ancienne humanité..
BABELIO : 14,5/20 (233 votes)


        Nouveautés disponibles dès le 21 FEVRIER 2024 :

- 94 041 "L'Auberge des myrtilles" de Georges-Patrick Gleize (2010). 6:30. (H)
Juliette Menard est la seule à savoir ce qui s'est vraiment passé en 1943 à Peyrac, dans l'Ariège. Cinquante ans plus tard, elle confie au maire du village quatre lettres, à charge pour lui, s'il lui arrivait malheur, de les remettre aux fils de résistants déportés pendant la guerre dans des circonstances jamais élucidées. Après le décès de la vieille dame, qui relance cette ténébreuse affaire, les fils des victimes se retrouvent à l'Auberge des myrtilles pour faire toute la lumière sur la mort de leurs pères. Auteur amoureux de sa terre, de ses paysages et de ses traditions, Georges-Patrick Gleize explore à travers une galerie de personnages attachants le quotidien d'un village ariégeois hanté par les fantômes du passé.

- 94 042 "La Grande ourse" de Maylis Adhémar (2023). 7:45. (H)
Zita aurait dû être bergère sur une estive des Pyrénées, comme ses ancêtres. Le déclin du pastoralisme, la réintroduction des ours et ses bons résultats scolaires en ont décidé autrement. Ingénieure agronome, elle enchaîne les contrats à travers le monde, expatriée de l’agro-industrie. Cinq ans après son départ, Zita rentre à Ossèse, la ferme de ses parents située dans un fond de vallée ariégeois. Elle retrouve sa cabane des hauteurs, leurs brebis et les contes bestiaux de Petite-Mère, son aïeule. Un soir, au café du village, elle percute la vie de Pierrick, un citadin. Leur histoire d’amour sera celle de la maturité, celle où Zita s’installe dans un bel appartement avec vue sur la Garonne. Mais Pierrick n’y est pas seul. Il y a aussi sa petite Inès et souvent Émilie, son ancienne compagne, gérante d’une épicerie bio. Zita se retrouve vite à l’étroit dans le costume de belle-mère qu’on veut lui tailler. Un jour d’automne, le cadavre de l’ours Anis est retrouvé sur l’estive où paissent les brebis de sa famille. Une balle est plantée entre les yeux du plantigrade. Pour Pierrick, Émilie et Inès, le braconnier n’est qu’un pitoyable assassin, un arriéré refusant le nécessaire réensauvagement. Le silence de Zita brise peu à peu l’entente cordiale des habitants des villes et des montagnes. Tiraillée entre deux mondes, elle devra faire un choix entre la proie et le prédateur. Les destins se croisent, se mêlent et se brisent dans ce vibrant roman des grands espaces, qui pose une question centrale : y a-t-il encore une place pour ceux qui parlent la langue des bêtes ?
BABELIO : 15,5/20 (139 votes)

- 94 043 "La Stratégie de la sardine" de Olivier Liron (2023). 6:35. (H)
Le récit éclairant d'un surdoué sur toutes les formes d'intelligence, éloge de la sortie du bocal. " Je suis différent et les autres le comprennent avec une méchanceté animale. "Les parents d'Olivier, deux profs de maths qui placent la réussite scolaire et le théorème de Thalès au-dessus de tout, ont fait un voeu sur son berceau : il sera intelligent, un vrai petit génie. Olivier a une mémoire d'éléphant, lit couramment à quatre ans, compte et calcule à la vitesse de la lumière, connaît le nom latin des mousses... mais il peine à se faire des amis. Très vite, il comprend qu'il doit cacher sa différence s'il veut être accepté. Amitiés médiocres et parfois dangereuses, quête de la pire bêtise à accomplir, compensations multiples et addictions diverses... Après de vaines années à rechercher la normalité, Olivier Liron règle ici ses comptes avec le mythe du champion surdoué et gratte jusqu'à la trame ce vernis de l'excellence – pour mieux dévoiler la singularité, la fragilité et la vulnérabilité qui l'ont toujours accompagné. Loin d'une vision élitiste des HPI, il livre un récit hypersensible avec une question en filigrane : comment inventer une façon d'être heureux quand on ne se sent pas comme les autres ?
BABELIO : 16/20 (33 votes)

- 94 044 "Ma vie sans gravité" de Thomas Pesquet (2023). 13:15. (F)
Comment devient-on le plus jeune Français à partir vers la Station spatiale ? Comment passer de sa Normandie natale aux pas de tir de Baïkonour et de Cap Canaveral ? Pour la première fois, Thomas Pesquet se raconte sans détour, dans un récit très personnel aussi drôle que surprenant. Il nous entraîne des coulisses de l'école des astronautes jusqu'au frisson du décollage, partage le quotidien de ses 396 jours à bord de l'ISS et l'émerveillement de découvrir, flottant dans le vide intersidéral, notre planète si fragile. Une autobiographie aux allures de roman d'aventures, dont le héros est devenu l'une des personnalités préférées des Français.
BABELIO : 18/20 (209 votes)

- 94 045 "Les Aurores pourpres" de Stephan Cailleteau (2022). 7:50. (H)
Dès lors que la fuite devient une impérieuse nécessité, la désertion, un acte salvateur, plus rien ne peut entraver la volonté d’ailleurs. Fuir, déserter, partir pour une autre vie puisque celle qui vous est imposée n’en est plus une. Gabriel Mercier, homme bancal, type ordinaire parmi des millions, n’hésitera pas à prendre la mer depuis les docks du Havre vers sa terre de cœur qu’il connaît pourtant si mal. Durant son aventure, il connaîtra mille vies, mille sensations, tant d’âmes splendides et d’événements bouleversants. Seul ou presque, face à ses contradictions et ses angoisses, il découvrira une force intérieure insoupçonnée, une détermination hors du commun dans un « road trip » sans retour, si loin des chemins de la raison.

- 94 046 "Déguster le noir" - collectif d'auteurs (2023). 8:00. (F)
Les grands noms du thriller français passent à table... Nicolas Beuglet, Christian Blanchard, Pierre Bordage, Patricia Delahaie, Sonja Delzongle, R.J. Ellory, Jacques Expert, Jérémy Fel, Nicolas Jaillet, Anouck Langaney, Ian Manook, Bernard Minier et Cédric Sire. Treize auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une cinquième et ultime exploration sensorielle inédite autour du goût. Autant de nouvelles originales, singulières et terrifiantes à la rencontre de personnages succulemment cruels, d'histoires délicates en bouche, qui satisferont les papilles et les méninges les plus affûtés.Un recueil plein de vengeance, de coups bas et mortels, à savourer froid au chaud, avec tous les sens en alerte. Vous n'en ferez qu'une bouchée !
BABELIO : 16/20 (87 votes)

- 94 047 "Le Silence et la colère" de Pierre Lemaître (2023). 17:00. (H)
Un ogre de béton, une vilaine chute dans l’escalier, le Salon des arts ménagers, une grossesse problématique, la miraculée du Charleville-Paris, la propreté des Françaises, « Savons du Levant, Savons des Gagnants », les lapins du laboratoire Delaveau, vingt mille francs de la main à la main, une affaire judiciaire relancée, la mort d’un village, le mystérieux professeur Keller, un boxeur amoureux, les nécessités du progrès, le chat Joseph, l’inexorable montée des eaux, une vendeuse aux yeux gris, la confession de l’ingénieur Destouches, un accident de voiture. Et trois histoires d’amour. Un roman virtuose de Pierre Lemaitre. Les romans de Pierre Lemaitre ont été récompensés par de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. Après une remarquable fresque de l’entre-deux-guerres, il nous propose aujourd’hui une plongée mouvementée et jubilatoire dans les Trente Glorieuses.
BABELIO : 17/20 (2304 votes)

- 94 048 "La Jument verte" de Marcel Aymé (1976). 7:40.
Au village de Claquebue naquit un jour une jument verte, non pas de ce vert pisseux qui accompagne la décrépitude chez les carnes de poil blanc, mais d'un joli vert de jade. En voyant apparaître la bête, Jules Haudouin n'en croyait pas ses yeux, ni les yeux de sa femme. - Ce n'est pas possible, disait-il, j'aurais trop de chance. Cultivateur et maquignon, Haudouin n'avait jamais été récompensé d'être rusé, menteur et grippe-sou...
BABELIO : 14/20 (517 votes)

- 94 049 "Le Templier de l'ombre -Tome 2 (2023). 7:10. (H) -suite du 93 474-
Depuis que le roi de France, Philippe le Bel, a décrété l’arrestation des Templiers, Margaux ne craint plus celui qui a signé la perte de son frère et de sa châtellenie. Le Templier de l’ombre, qu’on appelle l’« alchimiste », doit croupir dans quelque geôle… Réfugiée dans une ancienne tour wisigothe, Margaux s’apprête à mettre au monde son enfant et à l’élever dans la chaleur de son nouveau foyer avec Michel, sa tante et Théophraste. Mais l’hiver gronde aux portes du Razès. Et des profondeurs de la montagne, les vieux secrets remontent, réveillant l’implacable mécanique mise en place par le Templier de l’ombre. Margaux n’a d’autre choix que de reprendre les armes…
BABELIO : 16,5/20 (24 votes)

- 94 050 "Du même bois" de Marion Fayolle (2024). 2:20. (H)
« Les enfants, les bébés, ils les appellent les petitous. Et c’est vrai qu’ils sont des petits tout. Qu’ils sont un peu de leur mère, un peu de leur père, un peu des grands-parents, un peu de ceux qui sont morts, il y a si longtemps. Tout ce qu’ils leur ont transmis, caché, inventé. Tout. C’est pas toujours facile d’être un petit tout, d’avoir en soi autant d’histoires, autant de gens, de réussir à les faire taire pour inventer encore une petite chose à soi. »
Dans une ferme, l’histoire se reproduit de génération en génération : on s’occupe des bêtes, on vit avec, celles qui sont dans l’étable et celles qui ruminent dans les têtes. Peintes sur le vif, à petites touches, les vies se dupliquent en dégradé face aux bêtes qui ont tout un paysage à pâturer. Marion Fayolle crée un monde saisissant dont la poésie brutale révèle ce qui s’imprime par les failles, par les blessures familiales, comme dans les creux des gravures en taille-douce.
BABELIO : 16/20 (116 votes)

     
     
      


    



Contacter le WebmestreImage pied de page  ©ADV-2010 - Association reconnue d'utilité publique par décret n° 68 du 28 octobre 1977 - Mentions légales